Avis Antel

Bien que beaucoup moins fréquemment que les femmes, les hommes peuvent développer un cancer du sein.

Les symptômes du cancer du sein chez l’homme sont similaires à ceux qu’expérimentent les femmes : masses, enflure, apparition de creux ou de plis sur la peau, rétraction du mamelon, rougeur ou desquamation de la peau du mamelon ou du sein, écoulement du mamelon. Toutefois, comme le cancer du sein chez l’homme est beaucoup moins commun et que beaucoup d’hommes croient que seules les femmes peuvent être touchées, les premiers signes peuvent être ignorés et sont souvent attribués à des symptômes d’infection ou à d’autres causes.

C’est probablement en raison de ce manque de sensibilisation et de l’absence de dépistage, courant chez les femmes, que le cancer du sein chez les hommes est diagnostiqué lorsqu’ils sont plus âgés, et que les ganglions sont alors souvent atteints.

Même si les chercheurs ont signalé que l’incidence du cancer du sein chez l’homme continue d’augmenter, les différences de ce type de cancer chez l’homme et chez la femme ont fait l’objet de peu d’études. Dans le numéro d’avril 2006 de Cancer Treatment Reviews, la Dre Zeina Nahleh écrit : « Il y a eu peu d’importants progrès dans la compréhension et le traitement du cancer du sein de l’homme en raison de la rareté de ce type de cancer. » L’étude qu’elle a menée en 2006 fait ressortir d’importantes différences dans la biologie, la pathologie, la présentation et la survie entre les hommes et les femmes atteints du cancer du sein et conclut qu’il faut poursuivre la recherche afin de mettre au point une approche différente et des stratégies de traitement appropriées pour les hommes.

Selon le site internet de la Société canadienne du cancer, « le cancer du sein se développant de la même façon chez les hommes et les femmes, notre information sur les facteurs de risque, le diagnostic, la stadification et le traitement est la même pour les deux sexes ». Toutefois, sur une autre page du même site internet, on peut lire : « Même si le cancer du sein chez l’homme est semblable au cancer du sein chez la femme, il y a quelques différences. On traite le cancer du sein chez l’homme en grande partie comme le cancer du sein chez la femme postménopausée, soit quand ses ovaires cessent de produire de l’œstrogène1. »

Statistiques canadiennes sur le cancer du sein en bref :


*ajustés en fonction de la répartition par âge de la population canadienne de 1991 (par 100 000)

http://www.medscape.com/viewarticle/542375, en anglais seulement.

1http://www.cancer.ca/Canada-wide/About%20cancer/Types%20of%20cancer/Breast%20cancer%20in%20men.aspx?sc_lang=fr-ca.