Nancy Riopel

Quand le chirurgien devient les quatre lettres du Syndrome du Stress Post-Traumatique

Comme je l’ai mentionné dans mon premier billet, je dois ma vie à ma sœur, ou du moins mon sein droit, parce qu’elle m’a encouragée à effectuer des recherches par moi-même avant de prendre une décision sur les traitements à envisager. Cette fois, j’ai donc fouillé Internet pour trouver de l’information sur le CCIS et ses différents traitements, au lieu de magasiner des prothèses de mamelons. Plus j’en apprends au sujet du CCIS, plus je suis convaincue que l’approche consistant à « patienter et à observer » ou encore à « surveiller activement » mon dossier est la seule à laquelle je suis disposée à me prêter.

Poursuivre la lecture

ACSQc compte sur les cotisations de ses membres et les dons de particuliers. La cotisation donne droit aux préavis sur les séminaires et ateliers ainsi qu'à l'abonnement à notre bulletin de nouvelles - ACSQc en ligne

Un nombre important de membres aide également à soutenir nos demandes financières en terme de subventions gouvernementales et auprès des fondations privées. Pensez à vous joindre à nous dès aujourd’hui!

Pendant vingt-cinq ans, avec votre appui, ACSQc a travaillé fort pour transmettre au public de  l'information indispensable et nous savons que notre message est entendu.

Pensez à faire un don en argent à Action cancer du sein du Québec pour nous aider à continuer à transmettre au public cette information indispensable.
vvv

Il existe de nombreuses façons de vous impliquer : être bénévole, écrire une lettre à un journal, faire venir un atelier éducatif à votre école, groupe communautaire ou votre milieu de travail.

Engagez-vous auprès de nous, suivez-nous sur les médias sociaux, partagez vos opinions et vos idées. Portez le message de l’ACSQc dans votre communauté! Faites entendre votre voix pour un changement!

txdvioawpf01
sfy39587stp17
sfy39587stp16